Une marche verte sous le soleil de septembre

Avec bonne humeur et motivation, l’ensemble des élèves et les personnels de l’EREA sont partis ce matin ramasser les déchets dans l’environnement immédiat de l’établissement. Quatre équipes ont réalisé quatre parcours différents d’environ 3 km pour couvrir une grande surface autour de (...)

Nos élèves s’engagent comme écocitoyens

Cette année, Alexis, Samy, Brandon, Mehdi, Dylan, Mélanie, Sacha, et Typhaine sont éco-délégués. Ils auront pour rôle d’inciter leurs camarades à respecter les gestes simples qui permettent d’économiser de l’énergie, de protéger la biodiversité, etc. L’entretien d’un potager par les élèves du dispositif (...)

LE WEBJOURNAL DE L’EREA.

Ewen-pêche

L’art de débattre

Pendant notre activité sur le débat (en CAP deuxième année), alors que nous pensions que se battre et débattre étaient deux choses très différentes (en général parler nous permet de ne pas en arriver aux mains !), nous avons été très étonnés de lire un texte de Schopenhauer comparant le débat à l’escrime, qui est un sport de combat.

Quand on y pense, il y a en effet quelques points communs entre les sports de combat et l’art du débat : il existe pour les deux des techniques pour attaquer, ou pour se défendre, on peut avec les mots aussi donner des coups ou réaliser des parades.

Autre chose étonnante : Schopenhauer précise que pour gagner un débat, la vérité n’est pas vraiment l’important, et qu’il existe des « moyens injustes » que l’adversaire n’hésite pas à utiliser.

En voici justement quelques uns.

  • Le faux dilemme : on laisse à son adversaire un choix limité, mais aucun des choix ne lui permet de contre-argumenter.

Exemple (extrait d’un document authentique) : « Toute nation, dans toute région du monde a maintenant un choix à faire : soit vous êtes avec nous, soit vous êtes avec les terroristes. »

  • l’inversion de la charge de la preuve : on demande à quelqu’un de nous prouver que notre avis est faux alors qu’on a soi-même pas donné de preuve pour avancer son avis.

Exemple inventé : « Les licornes existent, je te dis. Prouve-moi donc que les licornes n’existent pas ! »

  • caricaturer le propos de l’adversaire : on exagère ce qu’a dit notre adversaire pour pouvoir le contredire facilement.

Exemple inventé :

« Dites-donc, il n’y a plus d’olives. Certains en ont pris plusieurs. Qui a pris la dernière sans demander avant ?

Ah bon, maintenant il faut te demander la permission pour manger ? Et ce sera quoi la prochaine étape ? Il faudra aussi te demander la permission pour parler ? Ce n’est plus un apéro, c’est une dictature ! »

  • la diversion : on change de sujet pour ne pas répondre à la question posée ou à l’argument d’un adversaire.

Exemple (extrait d’un vrai débat) :

« Ça coute combien un porte-avion, Monsieur A. ?

Actuellement, le porte-avion Charles de Gaulle n’est pas en état de marche […]. »

Il en existe encore bien d’autres, mais connaître déjà ces quatre « arguments fallacieux », comme les appelle Schopenhauer, nous permet de réfléchir à des parades. Comment feriez-vous devant ces attaques ?

Peut-être que nous vous les indiquerons dans un autre article !

Co-rédacteurs : Deniz et Sébastien

La marche verte du jeudi 1er octobre

Le jeudi 1er octobre, le personnel et les élèves de l’« EREA » se sont réunis pour nettoyer l’environnement proche de l’établissement. Répartis sur quatre parcours, équipés de gants et de sacs, lycéens, collégiens, et membres éducatifs ont collecté un peu plus de 47 kilogrammes de déchets en deux heures de (...)

Visite assemblée nationale février 2020

Le 12 et 13 février 2020 on est parti à Paris pour visiter l’Assemblée Nationale. En arrivant le mercredi matin, nous avons marché jusqu’au parc de Belleville et nous avons mangé là-bas. L’après-midi, on a visité le cimetière du Père Lachaise. On a vu la tombe de Jean de la Fontaine et de Molière. On a (...)

Visite de bunkers de la Seconde Guerre mondiale à Ploemeur

Visite de bunkers de la Seconde Guerre mondiale à Ploemeur

Intervention « génération énergie »

Un représentant de l’association éveil est venu le 23 janvier 2020 pour sensibiliser et encourager les nouvelles générations à innover pour économiser au mieux l’énergie, pour préserver les ressources. Toutes les classes de CAP y ont participé. L’intervenant a souligné l’importance du rôle des jeunes (...)

Cinéma « Hors Normes »

Mercredi 13 novembre, les collégiens sont allés au cinéma voir le film d’Olivier Nakache et Eric Toledano intitulé Hors Normes.

Visite de l’exposition sur la 1re Guerre Mondiale à Hennebont

Les collégiens ont visité, à Hennebont, une exposition sur la 1re guerre mondiale

Articles : 0 | 10 | 20 | Tout afficher