Pour sa première prise de contact avec les lycéens, Olivier Le Tohic est venu avec du son !

Pas de salle obscure ni de projecteur, mais…

un beau soleil d’hiver dans la cour du lycée !

Voir en ligne : L’hydrophone