Le vendredi 16 mars 2018, d’anciens résistants de la seconde guerre mondiale sont venus témoigner auprès des élèves d’Ulis Lycée ainsi que de 4e et 3e Segpa. En effet, ces élèves participent au Concours National de la Résistance et de la Déportation dont le thème pour l’année 2017-2018 est « S’engager pour libérer la France ».

Mme Guignard, 94 ans, était agent de liaison d’un réseau sur Hennebont. Parlant allemand, elle glanait des renseignements auprès des soldats allemands dans la café que sa mère tenait et les faisait remonter jusqu’à Londres. Elle a souvent mis sa vie en péril mais elle n’en était pas vraiment consciente à l’époque, ne réfléchissant pas aux dangers encourus.

info document -  voir en grand cette image

Mr Maret, 90 ans, a été arrêté, emprisonné à la citadelle de Port-Louis puis déporté à l’âge de 16 ans vers le camp de Neuengamme en Allemagne, puis celui de Bergen-Belsen où il fut libéré par l’armée britannique. Il ne faisait plus que 28.680Kg au bout de 10 mois d’internement ! Il a su nous retranscrire l’horreur des conditions de vie des prisonniers qui étaient totalement déshumanisés dans les camps de la mort.

Mr Dugor de la réserve citoyenne accompagnait les deux résistants. Il avait lui-même 6 ans au début du conflit et le bombardement de la ville de Lorient a marqué sa mémoire à jamais.

Ces témoignages émouvants et authentiques ont marqué les élèves qui ont pu leur poser des questions tournant autour des thèmes de la peur, du traumatisme, de l’après-guerre, de l’engagement encore effectif aujourd’hui à travers leur présence.

Nous tenons donc à les remercier de leur chaleureuse participation et d’avoir su donner un vrai sens à l’Histoire de notre pays que nos élèves ont ainsi pu mieux appréhender.